La saison 2020 ne déroge pas à la règle. Comme ses grandes sœurs, elle affiche ses tendances fortes avant même d’être dans tous les parcs et salons. Pas de souci, ESPRIT CAMPING-CAR est là pour vous faire un résumé des tendances qu’il ne faut pas manquer cette année.


Face/Face, une grande histoire d’amour

Apparus en masse la saison dernière, les salons face/face reviennent en seconde saison et sont encore plus nombreux que l’an passé. Un effet assez logique puisque cette implantation permet de disposer d’un très bel espace dans le lieu de vie à l’avant. On peut, dans le meilleur des cas, y siéger à 6 autour d’une grande table. L’effet convivial fonctionne donc à plein d’autant plus que la hauteur intérieure est agréable et que la luminosité est améliorée.

Les constructeurs ont fait de gros efforts pour rendre cet espace salon fonctionnel et confortable. Ils en font également pour simplifier les manipulations des banquettes pour les transformer en deux sièges face route. A noter que pour la plus grande majorité des constructeurs équipant leur salon de banquettes face/face, l’équipement Isofix est posé de série.


Des cabines découpées qui donnent de l’espace

Secteur qui a le vent en poupe, le fourgon aménagé évolue. Cette évolution se retrouve particulièrement dans l’espace salon, au niveau de la cabine. Beaucoup de constructeurs ont cédé à la tentation de la découpe de la cabine. Cette découpe retire l’ancien rangement au-dessus du poste de pilotage, mais augmente particulièrement la hauteur sous plafond au salon, ainsi que sa luminosité.

Pour peu que votre nouveau van s’équipe également du nouveau toit tendance panoramique, vous aurez l’impression de vous retrouver dans un… profilé tant la sensation d’espace vous impressionnera. Alors, la question mérite d’être posée : ces nouveaux vans avec leur découpe de cabine sont-ils des «tueurs de profilés» ?


Les nouveaux porteurs Euro 6d-Temp sont dans la place

Cette fois, plus rien n’arrête les changements de porteurs. Les collections 2020 des constructeurs s’affichent toutes sur des porteurs répondant aux nouvelles normes, Euro 6D-temp. Pour l’occasion, les fabricants optent soit pour des évolutions, soit pour des changements majeurs.

On pense à Mercedes et son nouveau Sprinter (voir pus loin) ou au nouveau Fiat Ducato et sa nouvelle boite automatique (pour l’instant le plus souvent en option) bien plus efficace que ses anciennes versions. Ces nouveaux porteurs sont moins polluant, moins énergivores et moins gourmands en essence. Ces avancées vont donc dans le bon sens. Excepté le petit détail tarifaire. En effet, ces nouveaux porteurs impliquent, très souvent, une petite hausse des prix chez les constructeurs.


Toujours plus de fourgons aménagés

A ce stade, nous ne pouvons plus dire que le fourgon (van) aménagé est une mode qui va s’essouffler. Au contraire, ce segment a passé le simple coup de mode, le simple effet bref d’une mode de passage. Désormais, cette famille est prisée, demandée, recherchée par tous les camping-caristes (ou presque). Si les ventes de vans n’ont pas encore dépassé celles des profilés (la dernière famille à résister à cette irrésistible ascension), elles progressent mois après mois, sans donner l’impression de ralentir.

La majeure partie des constructeurs traditionnels ont d’ailleurs une gamme de fourgons aménagés à part entière. Certains artisans réputés sont, aujourd’hui, entrés dans le giron d’un groupe (comme Stylevan dans le groupe Rapido désormais). L’histoire d’amour des Français avec les vans est belle et risque de durer. Sur les salons ou foires, les visiteurs se rendent désormais en priorité sur les stands du segment. Logique, le vrai rêve, la réelle sensation de liberté et cette idée de pouvoir stationner où on veut, quand on veut, c’est dans le fourgon qu’on les retrouve.


Oui, les lits jumeaux fonctionnent aussi en France 

Nous vous en parlions déjà l’an dernier. Mais cette fois, ce n’est plus une question d’effet de mode, les lits jumeaux sont devenus en peu de temps une véritable alternative aux chambres avec lit central. Bien entendu, le marché français reste majoritairement ancré sur le lit central, mais les solutions avec lits jumeaux sont désormais bien plus nombreuses et apparaissent chez tous les constructeurs.

Les utilisateurs leur reconnaissent certains avantages, comme celui de pouvoir dormir tranquillement, sans déranger son conjoint. La possibilité de ne former qu’un seul couchage en les rejoignant par le centre plait beaucoup. Mais l’idée de disposer de deux lits jumeaux, bien séparés, en position avancée, pour laisser place à une salle d’eau arrière est également très appréciée.


Pas de couchage fixe ? Et alors ?

Chez Esprit Camping-Car, nous adorons les intérieurs sans lit fixe. Et vous ? C’est une bonne question, n’est-ce pas ? De nombreux constructeurs se lancent dans cette nouvelle tendance. Pourquoi ? Tout simplement qu’un habitacle sans lit fixe apporte une réelle sensation d’espace en plus. On voit la vie autrement avec de tels intérieurs.

Chaque espace gagne des centimètres, gagne de la luminosité et donc de la fonctionnalité. Avec les évolutions techniques, un lit de pavillon à commande électrique se manipule encore plus facilement et rapidement. Moins énergivore que par le passé, ce couchage a tout d’un grand désormais. Il est d’ailleurs souvent équipé de matelas Bultex haute densité, signe d’un confort nocturne assuré.


Des normes Class 3 chez tout le monde

C’est sans aucun doute l’une des lacunes fortes de nombreux camping-cars. L’isolation moyenne qui implique qu’on ne peut pas utiliser notre camping-car tout le temps, par tous les temps et toutes les températures. Là encore, il faut reconnaître que l’ensemble du marché travaille d’arrache-pied pour rendre les habitacles plus hermétiques aux changements de climat, de températures.

D’ailleurs, de plus en plus obtiennent le fameux sésame «Class 3» qui indique qu’un camping-car, après une multitude de tests en chambre froide, peut rouler en toute saison sans aucun problème. Chausson/Challenger, notamment, viennent de recevoir cette classification pour leurs vans, leurs capucines et leurs profilés.


De la noblesse dans les intérieurs

Année après année, l’intérieur des camping-cars et des vans aménagés montent en gamme. Ce qui est, avouons-le, un excellent point pour nous tous. Chez tous les constructeurs, nous constatons cette montée en gamme, que ce soit sur les camping-cars premiers prix ou sur les plus cher, voir les plus premiums.

Cette tendance se remarque aussi sur le segment du van aménagé où les fabricants veulent rendre un effet «comme à la maison» à leurs intérieurs. On retrouve des plans de travail plus épais, plus solides, plus résistants au rayures. Le mobilier est nettement mieux travaillé, mieux fini, lui aussi plus solide. S’il existe encore des progrès à faire pour avoir des intérieurs moins bruyants sur la route, les constructeurs sont clairement sur la bonne voix.

2 réponses
  1. PERVES
    PERVES dit :

    Face / Face, pas Fan ! Je trouve que l’on ne gagne pas (ou peu) de place par rapport à un aménagement en L avec une table ronde, suffisant pour 4 places. Pas de problème de transformation pour passer en position route.

    Répondre
  2. Thomas
    Thomas dit :

    C’est tout récent, tout frais: Bürstner va relancer l’année prochaine sa famille à succès, les Delfin(2003-2006 à l’époque sur Renault Master)et ce sera l’occasion pour le Citroën Jumper de faire son grand retour chez la marque(délaissée depuis le passage à Euro 6d temp par le gros des marques du groupe Erwin Hymer: Dethleffs, Hymer, Sunlight, Carado, Etrusco) ;)

    Vos confrères Campingcarlesite, Camping-Car Magazine et Le Monde du Camping-car en parlent, vous pourriez faire de même…

    Présentation complète le 2 janvier par Bürstner lui-même avant que toute la famille ne soit exposée le 11 au CMT de Stuttgart…

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.