Si le milieu du camping-car a souvent du mal à se renouveler, Pilotea décidé de tenter le coup pour ce printemps. Un seul modèle mais quelle originalité ! Le nouveau P626D que le constructeur vient de nous présenter se montre original et surprenant. Découverte en essai.

A retenir

– Profilé de 6m20
– Excellente charge utile
– Pas de lit fixe


Un Pilote ultra-compact

Nouveau venu dans le catalogue du constructeur, ce profilé étonne au premier regard par son gabarit d’ultra-compact. Sa longueur, 6m20, n’est pas commune et suscite donc notre curiosité. Posé sur le Fiat Ducato, bien entendu répondant aux normes Euro 6D, ce profilé bénéficie de la motorisation 140ch, série de printemps oblige. Cette puissance associée au gabarit vous permet de disposer d’un profilé très agréable à prendre en main, très maniable et capable d’aborder les portions les plus techniques avec plus de dynamisme mais aussi de maniabilité donc.

Surprenant par son gabarit donc, ce profilé l’est également par la soute qu’il dévoile. Son ouverture en hauteur intrigue (125cm). Lorsqu’elle est ouverture, on découvre un volume conséquent et plusieurs éléments fonctionnels intéressants comme un emplacement pour y ranger des skis en hauteur (2m13). Sa profondeur de 1m85 offre de nombreuses possibilités comme celle, par exemple, de ranger deux vélos (en retirant leur roue avant toutefois). Cette soute s’équipe, par ailleurs, d’une petite douchette, utilisable lorsque vous rentrez de randonnée, d’un moment à la plage ou d’une activité «salissante». On remarque, sur la façade arrière, la présence d’une caméra de recul, celle-ci étant installée de série pour cette édition de printemps.

Un ultra-compact qui a tout d’un grand

Avant d’entrer dans l’habitacle, la question se pose de savoir si nous allons nous retrouver dans un intérieur étriqué et resserré. Logique au vu des 6m20 de longueur. Sans véritable surprise, aucun lit fixe n’est installé. Le contraire eût été étonnant. Par contre, une fois entré, on se sent clairement bien, sans avoir cette impression de s’y sentir à l’étroit. Au contraire, avec une hauteur sous plafond de 1m90, y compris sous le lit de pavillon, il y a de quoi respirer et se sentir à son aise. Aux dires du constructeur, Pilote a pensé son profilé à la manière d’un «studio-cabine» afin qu’il soit considéré comme un trait d’union entre le segment du van aménagé (celui qui a le vent en poupe) et celui du profilé (celui qui cherche son second souffle).

Avouons-le, la sensation à bord est impressionnante. Plusieurs éléments sont à mettre en avant. Commençons par le salon, ce dernier étant très accueillant. Agencé de type face/face, il reçoit deux banquettes spacieuses dont l’une, celle côté conducteur, atteint 1m60 en longueur. La profondeur des assises offre un confort d’assise d’excellente qualité. La table peut se replier et peut se baisser très facilement. Au-dessus, on remarque la présence d’un grand lit de pavillon, celui-ci étant à commande électrique. A noter que, en cas de souci, Pilote a pensé à installer un débrayage manuel très facilement atteignable car situé juste au-dessus de la banquette côté conducteur. On vous l’a dit, la hauteur sous plafond nous plaît. L’ambiance au salon témoigne d’une élégance affirmée. On apprécie. D’autant plus que par cet agencement, on tient facilement à 7 personnes au salon, autour de la table. De quoi se lancer dans des petits apéros conviviaux et chaleureux.


Un espace salon impressionnant

Le lit de pavillon s’active donc grâce à sa commande électrique. Ce couchage double peut se descendre très bas, ce qui permet ainsi de pouvoir y accéder sans l’aider d’une échelle. Ses dimensions sont des plus généreuses (200×160). Il est un peu biseauter aux pieds afin de laisser un passage suffisamment large pour entrer et sortir du véhicule. Ce couchage, le principal donc, est confortable. Ses 2 mètres de long permettent aux personnes de plus de 1m90 de s’allonger tranquillement et dormir sereinement. Le matin, au réveil, vous pourrez profiter du paysage grâce à la très grande baie située côté conducteur.

Outre ce (très) grand espace salon, le P626D présente une zone arrière originale. Le gros bémol vient de la différence de niveau entre l’avant et l’arrière. La marche est, à nos yeux, trop haute mais s’explique par des contraintes techniques, notamment par la présence d’un double-plancher et d’une trappe de rangement. Le bloc cuisine est très intéressant dans sa conception. Placé côté conducteur, de façon linéaire, il ne mange pas trop de place. Son plan de travail est fonctionnel.

Une cuisine qui se révèle surprenante

Lumineuse, moderne, cette cuisine s’équipe d’une plaque deux feux, un choix que nous approuvons. Au fond, on trouve une petite niche, très pratique pour y poser une cafetière ou une corbeille à pain ou fruits, c’est selon. Grosse particularité de cette kitchenette, son réfrigérateur est installé en position haute. Il affiche une contenance de 138l, suffisant pour deux. En-dessous, une porte coulissante s’ouvre sur la soute. Pratique. A ses côtés, Pilote pose une grande penderie, idéale pour y ranger l’ensemble de vos vêtements. Accessible et bien pensée, elle répond aux attentes.

A côté, en face de la cuisine, vous trouverez l’espace salle d’eau. Bien pensé, spacieux, ce coin toilette abrite une douche pivotante, un classique sur le segment du van et qui prend, ici, toute son importance dans l’idée d’une optimisation maximale des espaces.

Notre avis

En pleine mutation depuis plusieurs mois, le milieu du camping-car doit repenser sa matrice. Pilote ose un plan original qui devrait séduire plusieurs types de camping-caristes. En cherchant à trouver une solution idéale pour offrir une véritable alternative à la forte tendance des vans aménagés, sans, pour autant, tendre vers un profilé trop grand. Avec ce P626D, le constructeur surprend. Quand beaucoup de constructeurs oublient d’innover, Pilote tente et réussit son coup. A nos yeux, ce profilé très compact est à découvrir. Plus pour un couple (même si le salon peut se transformer en couchage d’appoint), ce P626D est super accueillant grâce à un coin salon totalement maîtrisé. Le constructeur parvient à proposer un ensemble compact mais confortable où il fait bon vivre. Référencé comme Class3, il peut donc circuler en toute saison, un détail loin d’être anodin. Avouons le franchement, nous sommes séduits.

Pour le printemps, un suréquipement séduisant

Le P626D, pour le printemps, se pare d’une riche dotation en équipement que voici :
. Autoradio 8’’, avec apple CarPlay, Android Auto,
. Caméra de recul
. Motorisation 140ch,
. sellerie finition F2 SELECTION,
. hotte aspirante de série,
. douchette extérieure,
. PACK CONFORT,
. moustiquaire,
. centralisation,
. double airbag,
. Panneau solaire 120W
. Batterie de cellule 100Ah
. Marchepieds électrique
. Réfrigérateur slim 138l trimixte,
. Chauffage Truma c4.


  • Class 3
  • Gabarit ultra-compact
  • Le salon
  • Confort des assises
  • Rapport qualité-prix excellent
  • Dotation en équipement
  • L’espace cuisine
  • Luminosité intérieure
  • Capacité de rangement
  • Excellente charge utile
  • Hauteur sous plafond
  • La soute

  • Différence de niveau au sol entre le salon et l’espace arrière
  • Un seul vrai couchage double
  • Le second siège route de la grande banquette

FICHE TECHNIQUE


Porteur

Porteur : Fiat Ducato Motorisation 2.3l 140ch
Réservoir75l

Places

Places Carte Grise : 4
Places Couchages : 2(+2)
Places Repas : 6

Dimensions/Poids

LxlxHxH.I. : 6.20×2.30×2.85×1.87
Empattement : 3800mm
PTAC en kg : 3500kg
CU : 695kg
Accès soute : 125×45
Volume soute : 1250l

Equipements

Eaux propres : 130l
Eaux usées : 95l
Réfrigérateur : 138l
Chauffage : Truma Combi 4
Clim : Cabine
Gaz : 2x13kg
Cuisine : Latérale 2 feux

Dimensions couchages

Lit de pavillon : 160×200
Lit d’appoint : 125×200

Prix : à partir de 55.990€


Construction

8/10

Association porteur/cellule

7,5/10

Confort de conduite

7,5/10

Confort à l’étape

7/10

Salon

8.5/10

Cuisine

7.5/10

Chambre


Equipement

7,5/10

Salle d’eau

7/10

Rapport qualité/prix

8/10

NOTE FINALE

70/100
1 réponse
  1. Pons
    Pons dit :

    Bonjour,

    c’est un compact uniquement pour deux personnes, voilà le pourquoi du qu’un seul couchage, et enfin exit la sempiternelle banquette deux places face route qui brise tout la convivialité à l’arrêt et vive les deux canapés en vis à vis voilà du convivial !
    Dans votre article le plan présenté n’est pas le bon…
    Cordialement
    Jacques

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.