, , ,

ESSAI : Mobilvetta Krosser P90, le style à l’italienne

Constructeur à l’audience limitée sur le marché français, Mobilvetta entend bien se faire remarquer dans les mois à venir. Pour cela, le constructeur italien fait appel à une nouvelle gamme de profilés premiums, les Krosser, mis en avant, ici, par le P90.

A retenir

– Profilé premium
– Lit central
– Salon face/face


Un gabarit qui en impose

Pour sa nouvelle gamme de profilés Krosser (un retour pour être plus précis), Mobilvetta voit la vie en grand. Les trois implantations proposées sont toutes présentées sur la même longueur (7m47). De ce fait, les amateurs de profilés compacts ne seront sans doute pas séduits par cette longueur qui tranche avec la tendance actuelle. Mais le constructeur italien n’en a cure et présente un profilé qui a de la gueule et qui domine fièrement le bitume. D’autant plus que Mobilvetta n’en reste pas là puisque la hauteur annoncée dépasse les 3m (3m05).

De l’élégance pour vous séduire

Ce détail est loin d’être anodin, surtout pour celles et ceux qui ont l’habitude de stationner sur des parkings disposant de barre de hauteur. Mais cela s’explique par l’ajout technique d’un double-plancher. Ce double-plancher permet, d’ailleurs, de disposer d’un rangement traversant très utile (hauteur de 19cm, avec une épaisseur du plancher inférieur de 38mm et du plancher supérieur de 20mm).

Extérieurement, le style Mobilvetta se reconnaît immédiatement. Grandeur, élégance et caractère sont au rendez-vous. On apprécie la grande soute arrière qui permet de ranger facilement vos affaires volumineuses. Pour accéder à l’habitacle, vous apprécierez de trouver un marchepied électrique et surtout une grande porte XL équipée d’une baie et d’une moustiquaire.


Un agencement tendance

Dès l’entrée dans l’habitacle, on ressent la philosophie premium de ce nouveau profilé. Effet de sa longueur, la sensation d’espace est réelle. Un simple coup d’oeil permet de constater que l’agencement proposé par ce Krosser P90 colle parfaitement à la tendance forte du moment sur le marché français.

Mais c’est sur l’atmosphère qu’on préfère se concentrer pour commencer. Mobilvetta nous a toujours habitué à maîtriser facilement ce point là. Pour ce profilé, on ressent une profonde envie du constructeur de s’inspirer du milieu nautique là où le premium est toujours savoureusement mis en avant. Cette ambiance «yachting» se retrouve dans le traitement du mobilier, notamment des placards de pavillon dans le salon aux teintes biton et brillant. Cette ambiance est chaleureuse et fait briller les yeux. On adhère facilement.

Au sol, choix partisan du constructeur, le plancher est plat de la cabine jusque dans la chambre. Magie du double-plancher, bien entendu. Si les teintes sombres du mobilier pourraient faire peur, elles sont très habilement cassées par les jeux d’éclairages subtils ainsi que par les parties blanches reliant les placards de pavillon au lit de pavillon au ciel de lit magnifique. La sellerie suit la même courbe d’enchantement tant par son confort d’assise que par sa clarté bienvenue.


Un espace de vie où il fait bon vivre

L’espace avant en met plein la vue. Son agencement est tendance puisque le constructeur opte pour deux grandes banquettes face/face. Nous apprécions ce type de salon par l’espace qu’il s’en dégage, encore plus, ici, par le confort d’assise présenté. Ces deux banquettes peuvent, le cas échéant, au moment de reprendre la route, se transformer en un tour-de-main en deux sièges face route. Classique, tendance mais pratique. Dans ce salon, Mobilvetta opte pour une table portefeuille spacieuse (74×80 dépliée), celle-ci étant en teck massif. L’apport du teck se massif se retrouve ailleurs dans le profilé, sur les chants du meuble de la cuisine par exemple.

De la luminosité et de l’espace

Par son positionnement, le lit de pavillon à commande électrique ne gêne pas l’entrée de lumière provoquée provoquée par la présence d’un beau sky-roof. Ce couchage se présente dans des dimensions assez classiques (190×128). Mais, afin de laisser le passage vers la porte de la cellule, le lit de pavillon est raboté aux pieds et ne présente que 107cm de largeur en pieds. En mode nuit, le couchage n’empiète pas sur le passage donc ni sur l’espace cuisine.

Cette dernière est à la hauteur (esthétique) de nos attentes. Les chants du meuble de la kitchenette en teck en jettent. Les éclairages apportent un plus indéniable. On regrette, par contre, de ne disposer que d’un plan de travail limité en surface à nos yeux. Par contre, la crédence est somptueuse tandis que les petits détails comme le porte-épices ou l’emplacement pour le rouleau d’essuie-tout offrent encore plus de fonctionnalité à l’ensemble.

Au sol, grâce au double-plancher, Mobilvetta place plusieurs rangements (au nombre de trois). Pratiques et fonctionnels, ces rangements vous rendront de fiers services et optimiseront au mieux votre vie à bord. Profitant pleinement de sa longueur de 7m47, ce Krosser P90 dévoile un espace arrière de toute beauté. Là encore, dès l’entrée dans cet espace, la sensation premium, tendance luxe trouvée au salon se retrouve immédiatement grâce à la très belle salle d’eau. Celle-ci dispose d’un double-cloisonnement bienvenu.

Une chambre royale

Cela permet de conserver une intimité forte à l’avant comme à l’arrière et de faire votre toilette sans déranger qui que ce soit. La cabine de douche est indépendante et spacieuse. Mobilvetta la présente comme dans un spa avec une paroi ambiance teck et un pommeau de douche au plafond, de type douche à l’italienne. L’effet est stylé, saisissant et réconfortant. En face, le cabinet de toilette présente une vasque moderne et un ensemble design.

Derrière cette très belle salle d’eau, le constructeur italien place un grand lit central aux dimensions généreuses (190×150). Allongés, vous apprécierez facilement son confort nocturne de grande qualité. L’encadrement du lit est digne de l’ambiance aperçue à l’avant. Le mobilier biton est beau alors que les jeux d’éclairages en mettent plein la vue.

Notre avis

Ce grand profilé en repoussera certains en raison de son gabarit. Mais, à nos yeux, il justifie pleinement son côté premium et son prix situé à 66.690€. Sa construction est de qualité. On apprécie l’apport du double-plancher par exemple. A l’usage, on se rend vite compte que l’insonorisation est optimale. Fier de ses techniques de conception (nouvelle casquette au-dessus de la cabine avec SkyDome et porte XL en ABS, haute résistance à la chaleur), Mobilvetta assure une garantie 10 ans contre les infiltrations d’eau. De quoi voir venir et partir en voyage l’esprit serein.


  • Technique de conception
  • Ambiance chaleureuse
  • Agencement tendance
  • Dotation en équipement
  • Confort des assises
  • Confort nocturne
  • Plancher plat
  • Rangements
  • La salle d’eau

  • Gabarit
  • Prix
  • Lit de pavillon raboté aux pieds
  • Hauteur au-dessus de 3m
  • Autonomie des eaux

FICHE TECHNIQUE


Porteur

Porteur : Fiat Ducato Motorisation 2,3l 140ch
RéservoirNC

Places

Places Carte Grise : 4
Places Couchages : 4
Places Repas : 6

Dimensions/Poids

LxlxHxH.I. : 7.47×2.32×3.05×2.08
Empattement : 4035mm
PTAC en kg : 3500kg
CU : NC
Accès soute : 117×97/107×92

Equipements

Eaux propres : 20(80)l
Eaux usées : 80l
Réfrigérateur : 150l
Chauffage : Truma Combi 6
Clim : Cabine
Gaz : 2x13kg
Batterie aux. : –
Cuisine : En L, 3 feux

Dimensions couchages

Lit central : 190×150
Lit de pavillon : 190×128

Prix : à partir de 66.690€


Construction

8,5/10

Association porteur/cellule

8/10

Confort de conduite

7/10

Confort à l’étape

8,5/10

Salon

8/10

Cuisine

7/10

Chambre

8/10

Equipement

7,5/10

Salle d’eau

8/10

Rapport qualité/prix

7,5/10

NOTE FINALE

78/100
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.