Pour optimiser votre plaisir en véhicule de loisirs, on dit souvent qu’il faut « 1001 astuces ». Esprit Camping-Car a décidé de vous en présenter 100. En voici déjà 10 afin de mieux vivre la conduite de votre camping-car en toute sécurité.


Avec Marc Alias

1 Gardez une bonne vue

De nuit, les contrastes et les reliefs baissent tandis que l’éblouissement flambe ! Adoptez donc des (sur)lunettes spéciales souvent à verres jaunes voire orangés mais toujours polarisées.

Infos : https://www.blueberryglasses.com/store/e-shop/conduite-de-nuit

2 La bonne santé de votre moteur

Pour préserver la santé mécanique de votre moteur, évitez d’accélérer à fond sur le dernier rapport et/ou en cote à des régimes inférieurs à 1 500 tr/mn. En préventif voire en curatif, voici des additifs utiles : https://www.holtsauto.com/fr/produits/additifs-caburant/

3 Attentif, toujours

Voici un astucieux rétro(viseur)-caméra 7 pouces ici dans sa version double optique donc double fonction recul et roulage ! Caméra HQ nocturne et sonore signée Sony, svp.

Infos : https://www.routeo.fr/ref-RC68F20E85/Camera.de.recul.RC68.12.24V.4PIN.plus.2x.Cable.20m.plus.Ecran.7pouces.retroviseur.E85

4 Une bonne vidange moteur

Quel que soit le faible kilométrage accompli, il est recommandé d’effectuer la vidange d’huile moteur annuellement. En effet, les moteurs turbo-diesels récents martyrisent vite les lubrifiants. C’est pourquoi, il est préférable de recourir à une huile 100 % de synthèse. Sélecteur d’huiles online ici :

https://www.total.fr/mon-vehicule/preconisation-huile-moteur

5 Des pneus en bonne santé, une conduite plus sécurisée

Pensez à vérifier la pression de vos pneumatiques tous les mois et ne pas hésiter à les sur-gonfler de 10 % afin de réduire les risques d’éclatement. De plus, cela diminuera votre consommation de carburant et vous donnera une marge face à l’inévitable perte de pression d’air à surveiller avec des bouchons TPMS passifs (sans piles) ou actifs sur GPS Garmin et autres afficheurs :

https://www.campedia.fr/74-tpms

6 Attention à vos pneus l’hiver

En hiver, les pneus des camping-car sont également « chainables ». Cela dit, les chaussettes ou sur-pneus antiglisse sont bien plus rapides à monter, plus compacts, bien plus légers pour une efficacité reconnue.

Infos : https://www.musher-antiglisse.com

7 Réussir un démarrage en condition compliquée

Pour améliorer la motricité lors d’un démarrage dans un champ détrempé, boueux ou dans la neige, passez directement la seconde et embrayez plus doucement pour ne pas caler. Au pire, essayez en marche arrière dans le sens montée, videz donc le réservoir d’eau propre et soyez seul à bord pour alléger le véhicule lors de cette délicate manœuvre…

8 Une conduite souple

Adoptez une conduite très souple en conditions glissantes surtout en descente, que ce soit avec l’accélérateur, le freinage ou le volant !

9 Gardez bien vos distances de sécurité

Dans les conditions difficiles de visibilité ou d’adhérence, veillez à augmenter fortement (x 4) les distances de sécurité, ne jamais utiliser le régulateur de vitesse et désactiver l’ESP.

10 Bien aborder un ralentisseur

Au passage d’un plateau ou d’un ralentisseur très souvent de plus de 10 cm de hauteur (20 à 30 cm!) ou de plus de 4 m de long, ralentissez puis accélérez juste avant pour mieux absorber la montée avant de relâcher l’accélérateur pour moins « subir » la descente ! En cas de casses mécaniques, défendez-vous légalement avec l’association PUMSD.

Infos : https://pumsd.fr/partenariat-pumsd-ffmc/

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.