Le trafic de camping-car existe depuis trop longtemps malheureusement. Nos confrères de Normandie-Actu sont revenus sur une affaire qui a fait grand bruit dans le milieu des véhicules de loisirs.

En effet, à la demande du tribunal de Coutances (Manche), une enquête d’envergure nationale a été menée pour mettre à mal et démantelé un immense trafic de camping-cars volés. Selon nos confrères, 300 victimes étaient concernées par ce trafic, le tout dans 91 départements français. De gros moyens ont été mis en oeuvre pour en venir à bout puisque 1800 gendarmes auraient été mobilisés pendant trois semaines, du 29 mars au 18 avril derniers.

Selon nos confrères, relayés par ailleurs par France 3, la méthode des trafiquants était bien rodée : “après avoir acheté un camping-car ancien ou en mauvais état, les  « trafiquants » récupéraient des numéros de série valides. Des numéros qui étaient ensuite attribué à des camping-cars … volés”. Ces camping-cars se retrouvaient ensuite en vente sur des sites comme Le Bon Coin. D’après les commentaires de la Gendarmerie Nationale, “le préjudice est estimé entre 20 et 30M€”.

Pour retrouver l’article de nos confrères, direction ce lien.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.