, ,

SUPER ESSAI : MPV ou Marco Polo classe V !

Marco Polo

Présenté en 2014, le Multi Purpose Véhicule (MPV) Marco Polo a bien baroudé depuis. Nous avions eu la chance de pouvoir le tester quelques mois après sa commercialisation française, à l’époque où la vanlife n’était pas encore aussi dans toutes les têtes. Si vous ne le connaissez pas, partez à la découverte du Marco Polo Classe V  dans sa version de pointe Diesel BlueTEC et Boite automatique 7G-Tronic.

A retenir
– Van aménagé de 5m30
– Van premium signé Mercedes
– Polyvalence monospace urbain et camping-car
– Modularité et ergonomie bien pensées (Merci Westfalia)
– Qualité des matériaux et raffinement général



Marco Polo, une nouvelle génération qui fait rêver

Devançant de quelques mois la double concurrence du VW Transporter Westfalia pour Marco Polo Activity et du Multivan California, Mercedes a dégainé le premier pour frapper fort et à son niveau de prédilection : premium ! Reprenant les éléments structurels et de carrosserie du successeur du Viano, cette mouture reprend donc les codes stylistiques d’élégance de la nouvelle classe V dans sa version longue de 5,14 m. Seul le discret toit relevable siglé Westfalia trahit sa vocation ludique tout en maintenant sa hauteur à moins de 2 m. Ainsi, aucune crainte à avoir au niveau de la garde du toit pour les parkings souterrains, les pièges du milieu urbain ou les portiques anti-poids lourds en campagne sans oublier les péages en classe 1 automobile au lieu de 3. Autres avantages importants, le roulis en virages et la trainée aérodynamique seront naturellement plus faibles. Cette dernière permettra un gain sensible des consommations et donc de l’autonomie, en particulier sur autoroute comme la marque l’a déjà si bien démontré avec sa CLA…

Un look raffiné

A Stuttgart, la marque à l’étoile a donc mis les petits plats dans les grands à partir du nouveau Classe V : jantes alu, vitres surteintées athermiques, chromes, inserts satinés, phares à leds et autres équipements de luxe dans une finition de haut vol que nous allons vous détailler avec un plaisir évident. Commençons donc par l’extérieur avec un look raffiné, moderne et élégant directement hérité de la Classe V. Bien sur, cette esthétique léchée est recherchée pour assurer le standing nécessaire à sa double vocation de véhicule particulier premium et de van aménagé pour les escapades du week-end.


Le choix de couleurs métallisées sobres sont réhaussées par les jantes en alliage léger et le jonc chromé du hayon. Notez qu’en option, celui-ci peut s’ouvrir astucieusement au niveau de la partie en verre façon Station Wagon américain. De leur coté, les capteurs et autres caméras bien présentes restent remarquablement intégrées donc discrètes. Il s’en dégage immédiatement une impression de luxe et de classe digne des voitures de la marque qui va se confirmer à l’intérieur.

MPV : Mercedes Premium Vehicule !

D’une simple traction sur la solide poignée, la porte droite assistée en option coulisse automatiquement jusqu’à sa pleine et large ouverture. Bien sur, à la demande, un bref appui sur le bouton du pied avant pourra la refermer immédiatement ou la stopper n’importe où. Immédiatement, un étonnant et luxueux cocon de cuir beige optionnel des 4 « captain chair » sur son plancher de yacht de luxe s’offre à vous. Le seuil de porte étant assez bas, vous entrez sans difficulté et pourrez soulever aisément le fameux toit solidement verrouillé au dessus des sièges de cabine pivotants.


Sur notre modèle 250 full options ou presque, un vérin électrique s’occupera de cette formalité via un panneau de commande cellule situé au bas de la console centrale. A partir de là, le léger plafond en fibre de verre et le sommier du lit supérieur seront relevés à leur tour et fixés par 2 sangles pour dégager un beau volume vertical où l’on peut marcher debout. Largement de quoi apprécier les harmonies des contrastes de couleurs beige, noir piano vernis et aluminium satiné du poste de conduite au très accueillant salon pour 4 VIP. Ce coté lounge est renforcé par de nombreux éclairages Leds et une installation Hi-Fi multimédia GPS « Command Online » avec 6 HP double voies dont 4 en cellule.

Bien intégrée sur le flanc gauche, un ensemble « kitchenette » aussi fonctionnel qu’élégant, dissimule l’évier chromé à robinet rabattable puis les 2 grands feux gaz et le réfrigérateur. Notez qu’ils sont tous 3 dotés de couvercles indépendants en verre fumé pouvant donc faire office de tables complémentaires. A propos, celle de la cellule est discrètement repliée à la verticale avant de coulisser à volonté vers l’avant pour y être déployée en un éclair : bien vu et pratique !

Une banquette bien pensée, astucieuse et modulable

D’un simple appui prolongé sur les commandes électriques intégrées au milieu des assises, la banquette recule ou avance puis bascule en couchage sans oublier de retirer préalablement les couvercles de protection en caoutchouc souple sur 2 des 3 rails disponibles. Dans cette configuration nuit, les renforts de maintien latéraux devenus inutiles sont automatiquement dégonflés et il suffira d’ajouter la rallonge de tête de lit pour obtenir un grand couchage pour 2 adultes. Idem à l’étage, avec un lit de pavillon doté de 2 fenêtres latérales à glissières et moustiquaires surmontées de 2 aérations efficaces et dans un ensemble étanche.


Avec 8°C cette nuit-là, nous avons du activer le chauffage à gasoil programmable débouchant sous le siège conducteur qui vous chauffera délicatement par le matelas du lit de pavillon : un système fort agréable pour dormir le corps au chaud et le nez au frais donc sans se sentir confiné comme dans une capucine classique ! Dans la calme nuit étoilée de ce parc naturel reconnu par l’UNESCO, on a pu gouter au silence du chauffage additionnel et du réfrigérateur à compression pouvant assurer facilement une température polaire de -20°c (***). Enfin, vers le coffre, ici avec un hayon à double ouverture, on retrouve une penderie, le logement de la (mini!) bouteille de gaz et le sac de rangement de la table d’extérieur flanquée de ses 2 chaises pliantes : idéales sous le store optionnel démontable. N’oublions pas la vitre arrière droite électriquement entrebaillante, toujours athermique et surteintée noire.

Au volant, du bonheur pur

Avec notre 250 BlueTEC de 190ch voire 204 en overboost, la transmission automatique de série égrène rapidement ses 7 rapports avec une douceur vraiment exemplaire car n’oublions pas que Mercedes est l’un des rares concepteurs de ses BVA ! Dans les 3 puissances disponibles, tous bi-turbo svp, les déclinaisons du bloc Diesel injection directe sont toutes aussi agréables et silencieuses que linéaires. Cependant, en mode E (Eco), le brio est étouffé par les plus de 2 tonnes de Marco Polo : restez donc en mode C (Comfortable) avec la suspension adaptative sur souple (Si « Agility Select + Control Suspension » en options). Autre différence logique avec une berline de la marque de même puissance, la position de conduite et le pédalier assez horizontal qui se rapprochent plus d’un Viano.


Un somptueux tableau de bord

A contrario, le magnifique tableau de bord est bien celui de la nouvelle Classe V et le volant multifonctions directement hérité des berlines de la marque, un régal de prise en main grâce à son assistance électro-hydraulique (très) variable. Avec notre option multimédia « Command Online », le bel écran couleur de  21,33 centimètres de diagonale affiche clairement diverses informations telles que le GPS, la radio, le téléphone, le radar de recul prédictif avec la très pratique « birdy vue » verticale, les vidéos (à l’arrêt, bien sur!) et même internet via le modem de votre smartphone ! Le tout selon votre sélection vocale ou via un bouton rotatif à l’ergonomie soignée situé horizontalement juste sous la barrette des boutons d’accès directs aux sources multimédia. A ce titre et à un tel niveau, on peut s’étonner de ne pas avoir un écran pivotant coté conducteur…pas plus que dans la classe C ! Pas de quoi gâcher le plaisir extrême de conduire ce van premium même aux abords de Lisbonne grâce aux systèmes de série « Attention Assist » d’alerte de baisse de vigilance basé sur 70 capteurs (!) et au Crosswind Assist qui gère le lacet par l’ESP en cas de (fortes) rafales de vent sur les longs ponts traversant le delta du Tagus.

Essai réalisé par Marc Alias

 

Notre avis
Avec cette fort belle évolution du Viano en Classe V, cette variante MPV Marco Polo esquive la concurrence historique en se positionnant d’emblée dans la gamme supérieure.Que ce soit au niveau du choix des finitions, de l’esthétique raffinée ou des options dignes d’une Classe S, ce van premium cible une clientelle désireuse de combiner loisirs et quotidien dans un seul et meme véhicule de standing. Un pari réussi pour la célèbre firme de Stuttgart d’autant plus qu’elle l’a judicieusement doublé d’une attrayante déclinaison économique dite « Activity » ou l’essentiel de la polyvalence demeure. De ce fait, vous n’aurez vraiment plus aucunes excuses pour ne pas rouler…Mercedes !


  • Motorisation silencieuse et linéaire
  • Boite automatique 7 G Tronic douce et rapide
  • Confort en roulage (surtout sans surmonte pneumatique)
  • Rayon de braquage et porte-à-faux arrière réduits (1m)
  • Aides de conduites efficaces dont 4 caméras périphériques (vue d’oiseau)
  • Ventilation cellule performante et agréable
  • Qualité de construction et finitions Mercedes
  • Compacité étonnante avec 2 lits de 2 personnes
  • Rangements et astuces des aménagements
  • Ambiances intérieures cossues et réussies
  • Grand lit de pavillon et toit relevable faciles à mettre en œuvre (sans ou avec assistance électrique )

  • Tarifs…premium et options pléthoriques…
  • Touché de pédale de frein flou et sans mordant
  • Pas de WC à bord
  • Douche externe en option (!)

FICHE TECHNIQUE

 


Porteur

Porteur : Mercedes Classe V Motorisation 2,2L CDI bi-turbos 136 ch
Réservoir57l

Places

Places Carte Grise : 5
Places Couchages : 4
Places Repas : 4

Dimensions/Poids

LxlxHxH.I. : 5.14×2.25×1.98
Empattement : 3,20m
PTAC en kg : 3000kg
CU : NC
Poids tractable : NC
Accès soute : –

Equipements

Eaux propres : 38l
Eaux usées : 40l
Réfrigérateur : 40l à compression
Chauffage : Eberspächer (option)
Clim : Cabine
Cuisine : Latérale, 2 feux
Gaz : –
Batterie : 1x95Ah
Caméra de recul (option)

Dimensions couchages

Lit banquette : 203×113
Lit de toit : 205×113

Prix : à partir de 54.925 (prix du modèle testé en avril 2015)


Construction

9/10

Association porteur/cellule

9/10

Confort de conduite

9,5/10

Confort à l’étape

6,5/10

Salon

9/10

Cuisine

7/10

Chambre

7,5/10

Equipement

7/10

Salle d’eau

4/10

Rapport qualité/prix

7/10

NOTE FINALE

75,5/100

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *