Knaus e power drive

Révélé lors du Caravan Salon de Düsseldorf, le premier prototype de camping-car électrique de Knaus, le Van Ti 650 MEG Vansation E.POWER.DRIVE préfigure des solutions futures que nous devrions connaître dans les années venir.


Une solution électrique moderne et très bien pensée

Le milieu du camping-car doit entamer sa mue pour ne pas se retrouver devant une montagne infranchissable lorsque la législation imposera totalement de ne plus rouler avec des moteurs thermiques. Pour être parmi les pionniers du genre, Knaus a pris les devants et dévoile son prototype basé sur le Van Ti 650 MEG Vansation, développé en collaboration avec HWA AG, une entreprise très réputée dans les sports motorisés et l’ingénierie.

Les deux entités livrent un résultat surprenant puisque de prime abord, ce profilé voit son allure extérieure ne pas changer. L’effet est saisissant. Pourtant, cet E.POWER DRIVE est bien un camping-car électrique. Ce qu’on repère facilement une fois installé au volant, c’est la boîte de vitesses qui disparaît pour céder sa place à un dispositif étonnant de boutons-poussoirs automatique au schéma simple : P pour le stationnement, R pour la marche arrière, N pour le point mort et D pour démarrer. Sur ce dispositif, deux boutons servent à allumer le chauffage ou couper la récupération. Knaus dévoile le concept IHM composé de deux grands affichage, un écran tactile 12’’ pour diriger tout ce qui touche à l’infodivertissement ainsi que les informations sur votre mode de conduite. Le second écran vous aide à connaître l’état de fonctionnement du camping-car, sa vitesse ou sa puissance d’utilisation.

180kW, vitesse de croisière de 110km/h, autonomie de 90km

Pour remplacer le classique moteur thermique, Knaus opte pour un bloc moteur électrique d’une puissance de 180kW, ce qui permet au profilé de rouler à une vitesse de croisière de 110km/h. Par sa technique maîtrisée, ce moteur peut opérer en régime de décélération ainsi que de récupération pour générer de l’énergie électrique, le tout en étant alimenté par une batterie haute-tension intégrée près de l’axe dans le dessous de la caisse arrière. Pour recharger votre moteur, il vous faudra compter trois bonnes heures. Temps pouvant être réduit de 35 minutes grâce au Range Extender.

A l’heure actuelle, ce prototype affiche une autonomie de 90 kilomètres en mode 100% électrique. C’est au plus tard à ce moment – en général déjà avant, lorsqu’une valeur de seuil de la batterie est atteinte – que s’allume automatiquement en mode de conduite le Range Extender faisant corps avec un générateur, ce qui permet de se passer d’arrêts peu confortables et gourmands en temps pour recharger le véhicule. Le rôle principal du REX est de recharger la batterie de conduite, mais il peut aussi fournir directement du courant au moteur d’entraînement.

L’hydrogène comme solution du futur plus adaptée à l’usage du camping-car

Mais l’idée de Knaus est de s’orienter clairement vers une solution encore plus futuriste, celle de l’utilisation de l’hydrogène comme source d’énergie alternative. L’apport de l’hydrogène serait très positive, notamment pour des questions de poids. Knaus espère ainsi proposer un camping-car «vert» de 3,5 tonnes, le tout avec une charge utile convenable. Ceci permettrait, également, à ce profilé de pouvoir accéder sans crainte aux zones vertes des villes et de répondre positivement aux futures nouvelles normes environnementales.

Retrouvez notre présentation du nouvel intégral de Knaus, le Van I, ici

Pour retrouver notre présentation du nouveau Knaus BoxDrive 600XL, c’est ici

Retrouvez notre présentation du nouveau Knaus Van Ti 640MEG Vansation ici

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *