Ford Transit

Le marché du camping-car est dominé depuis plus d’une décennie par le Fiat Ducato, la donne semble évoluer depuis quelques mois pour des raisons liées à la pandémie de Covid-19. Du coup, on assiste à un début de rééquilibrage entre les différents fabricants avec pour effet, par ailleurs, de voir des motorisations plus vertes, moins gourmandes en consommation et en émission de CO2. Esprit Camping-Car vous présente les huit constructeurs qui font le marché en France !


1 Fiat, l’empereur Ducato


Motorisation de base : 2.2l 120ch – Couple maxi : 320Nm – Emission CO2 : 173g/km – Consommation estimée moyenne : 8l/100km – Boite : 6 rapports

Parts de marché sur la saison 2021/2022 : 47,7%

Nous l’avons attendu longtemps, mais le nouveau Ducato, la fameuse Série 8, est enfin dans la place et se montre à la hauteur des attentes, notamment sur les consommations annoncées par Fiat. Pour cette nouvelle version, le Ducato est présenté en châssis spécial camping-car abaissé, à hauteur classique et sur traction. Les moteurs sont tous en 2,2l, quelque soient leurs puissances (120, 140, 160 ou 180ch) ce qui donne plus de souplesse à la conduite et permet d’abaisser la consommation moyenne et les émissions de CO2. Par ailleurs, Fiat a fait de gros effort pour rendre le poste de conduite plus moderne, plus fonctionnel et plus typé voiture. C’est un vrai changement et on ne peut pas s’en plaindre. De plus, la possibilité de bénéficier de la toute nouvelle boîte automatique neuf rapport (à partir de 140ch) en option est un atout supplémentaire pour le porteur roi du marché du camping-car. Un bémol à ce tableau idyllique, sa note devient plus salée.


2 Ford, le Transit ne fait plus de la figuration


Motorisation de base : 2.0l 130ch – Couple maxi : 385Nm – Emission CO2 : 185g/km – Consommation estimée moyenne : 6,2l/100km – Boite : 6 rapports

Parts de marché sur la saison 2021/2022 :16,1%

Si certains ne lui trouvent guère de charme esthétiquement parlant, le Ford Transit est tout de même très apprécié par les constructeurs de camping-car. Ultra présent dans les catalogues de quasiment tous les constructeur du groupe Trigano, le Transit a vu ses parts de marché augmenter grandement ces douze derniers mois (+51.7%). Il faut dire que ce porteur s’adapte très bien à la conduite en camping-car le tout en étant facile à aménager. Disponible aussi bien en traction qu’en propulsion ou 4×4, le Transit peut recevoir, sur sa version 170ch, la boite automatique développée par Ford et très agréable à prendre en main. On la retrouve d’ailleurs sur plusieurs séries spéciales des constructeurs comme Challenger ou Chausson. Le futur du Transit est intéressant car le groupe Hymer, fort d’un récent accord avec Ford, devrait faire de plus en plus appel à ce porteur moins onéreux que le Ducato mais très performant. Sans oublier que sa variante, le Custom, est l’un des modèles les plus appréciés de certains aménageurs.


3 Citroën replace son Jumper sur le marché


Motorisation de base : 2.2l 140ch – Couple maxi : 340Nm – Emission CO2 : 216g/km – Consommation estimée moyenne : 8,5l/100km – Boite : 6 rapports

Parts de marché sur la saison 2021/2022 : 15,9%

C’est la surprise du chef du podium 2022 ! Avec les mêmes parts de marché que Ford, Citroën étonne, surprend et se positionne clairement comme l’une des forces majeures du secteur avec une progression de 71,2% sur les douze derniers mois. De nombreux constructeurs allemands y voient une alternative crédible au Ducato. Ceci grâce à son prix de base nettement inférieur, ce qui, à l’heure actuelle, reste un atout de taille pour séduire les acheteurs. Le Jumper plaît également les constructeurs français comme Itinéo ou même des références fortes du marché comme Adria ou Pössl. Avec des références clients en constante augmentation, le Jumper a le sourire. Ses qualités sont indéniables et sa prise en main est intuitive. Si Citroën réussit à conserver une gamme de prix abordable, il y a fort à parier que sa cote d’amour se poursuive dans les mois à venir. Mais pour voir plus loin, la marque au chevron devra aussi penser à se doter d’une boite automatique à la hauteur de ses concurrents.


4 Volkswagen, le roi de l’aventure 


Motorisation de base : 2.0l TDI 150ch – Couple maxi : 340Nm – Emission CO2 : 210g/km – Consommation estimée moyenne : 8,0l/100km – Boite : 6 rapports

Parts de marché sur la saison 2021/2022 :7,2%

Le Transporter est le porteur qui parle le plus aux aventuriers. Logique, c’est lui qui vous rappelle les souvenirs des aventures d’antan, celle de vos parents ou de vos grands-parents. Il faut aussi bien reconnaître que le Transporter nouvelle génération a tout pour plaire et s’adapte tellement bien aux idées folles des aménageurs. Moderne, comme le révèle son tableau de bord particulièrement orienté automobile, le pilier de VW profite pleinement de la montée en puissance des vans aménagés pour grappiller des parts de marché et s’imposer comme le leader incontesté du segment des vanlifers. Sa prise en main est intuitive tandis que son comportement routier rappelle fortement celui d’une voiture de la vie de tous les jours. D’ailleurs, sa polyvalence lui offre d’excellentes perspectives pour charmer celles et ceux qui aiment cumuler les expériences urbaines et loin de sentiers battus.


5 Renault, un Trafic d’influence 


Motorisation de base : 2.0l dCi 125ch – Couple maxi : 320Nm – Emission CO2 :154g/km – Consommation estimée moyenne : 5,8l/100km – Boite : 6 rapports

Parts de marché sur la saison 2021/2022 : 6,2%

Comme pour Volkswagen avec son Transporter, Renault revient sur le devant de la scène grâce à l’avènement des vans et fourgons aménagés depuis le début de la pandémie de Covid-19. Si le Master est peu présent sur le segment des camping-cars classiques, le Trafic, lui, est l’un des porteurs les plus appréciés du moment. Ceci grâce à sa polyvalence mais aussi aux nombreuses possibilités qu’il offre aux aménageurs séduits par ses cotes intéressantes y compris lorsqu’un toit relevable est posé. Ses aides à la conduite sont nombreuses et très pratiques tandis que le rendu automobile de la planche de bord est un atout de charme pour ceux qui aiment avoir cette sensation de se trouver au volant d’une grande voiture polyvalente. A noter que sur les douze derniers mois, Renault a vu son influence augmenter de façon impressionnante : +132,1%.


6 Mercedes, un Sprinter, de nombreuses possibilités


Motorisation de base : 2.1l CDI 143ch – Couple maxi : 330Nm – Emission CO2 :194g/km – Consommation estimée moyenne : 7,4l/100km – Boite : 6 rapports

Parts de marché sur la saison 2021/2022 : 4%

Le constructeur allemand porte sur le prestige de son étoile. Si nous mettons ici en avant le Sprinter, l’un des porteurs les plus appréciés du marché (mais aussi l’un des plus onéreux), Mercedes cartonne également avec son Vito et son excellent Classe V sur le marché des vans et fourgons aménagés. Avec le Sprinter, le constructeur touche l’ensemble des camping-caristes en étant présent aussi bien sur les profilés que les intégraux. Quelques constructeurs français lui font confiance (Notin notamment) mais c’est surtout en Allemagne, avec le groupe Hymer, que le Sprinter est le plus présent. On l’apprécie pour sa diversité de motorisation, pour être possible en traction, propulsion ou 4×4. Sa boite automatique 9 rapports est sans doute l’une des plus performantes de l’ensemble du marché.  


7 Peugeot, Expert en approche 


Motorisation de base : 2.2l BlueHDI 120ch – Couple maxi : 370Nm – Emission CO2 :202g/km – Consommation estimée moyenne : 6,8l/100km – Boite : 6 rapports

Parts de marché sur la saison 2021/2022 :1,8%

Contrairement à Citroën qui a su se montrer convaincant depuis deux ans, Peugeot peine à se faire une vraie place au soleil sur le marché du camping-car et du fourgon aménagé. C’est assez surprenant car son Expert (et même son Boxer) est un porteur intéressant, moderne et bien dans l’air du temps. Sa prise en main est fluide et dynamique tandis que la sensation de se trouver à bord d’une voiture polyvalente aux finitions premiums est réelle. Quelques constructeurs commencent à lui faire confiance comme Campérêve, l’un  des leaders du marché du fourgon et du van aménagé. Certains aménageurs comme Stylevan ou Iroise Fourgons lui font la part belle et se permettent des aménagements de qualité pour séduire les vanlifers. Il faudra surveiller son évolution dans les mois à venir.   


8 Iveco, orienté poids lourd 

Motorisation de base : 3.0l 180ch – Couple maxi : 430Nm – Emission CO2 : NC – Consommation estimée moyenne :8,5l/100km – Boite : 6 rapports

Parts de marché sur la saison 2021/2022 : 0,2%

Alors que la tendance est au rétrécissement des camping-cars, Iveco n’est pas le constructeur le plus à le mode du moment. Son Daily se destine particulièrement aux intégraux poids lourds, et dévoile des performances haut de gamme, le tout avec une multitude d’aides à la conduite et d’équipements rendant votre conduite plus agréable. Son gabarit, son poids et son prix sont des freins pour bon nombre de constructeurs mais lorsque vous vous trouvez au volant, vous apprécierez encore plus de prendre la route avec.   

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.