Bürstner bouleverse depuis deux ans son catalogue pour le rationaliser et le rendre bien plus lisible et contemporain. Au sein de sa nouvelle famille Lyseo (révélée l’an dernier avec ses profilés, cette famille accueille désormais des intégraux en plus), nous avons pu tester le TD 744 en finition Classic.


 

À retenir

  • Absence de chambre et donc de lit fixe
  • Grand salon arrière
  • Sensation d’espace garantie
  • Double-plancher technique chauffé

Le Privilège d’un séduisant profilé

Vous cherchez un profilé de moins de 7 mètres (cette fameuse tendance qui dominerait le marché actuellement) ? Passez votre chemin, le Lyseo TD744 n’est pas pour vous… à moins que vous ne soyez tout de même curieux de découvrir ce joli vaisseau au charme extérieur évident. Pour ce profilé, le constructeur franco-allemand propose un ensemble de 7m49 de long et 2m95 de haut. Ce gabarit en freinera certains, mais il n’est toutefois pas un frein,  à nos yeux.

A l’arrêt, il attire le regard, bien sûr, grâce à la cabine et sa teinte silver (en option sur la version Classic, coût, 935€). On remarque également la présence d’une porte d’entrée de cellule au format XL, un choix que nous validons tant l’accès à la cellule est ainsi plus aisée. Parmi les atouts à mettre en avant, la présence du châssis à voie arrière élargie, une nécessité avec un profilé de ce gabarit. On remarque également les baies affleurantes ou encore le fameux Service Unit. Sur la face arrière, comme un symbole annonciateur d’un agencement original, Bürstner installe une grande baie en position haute.

Notre modèle d’essai était, par ailleurs, équipé d’une caméra de recul, une option, à notre avis, essentielle pour conduire et manœuvrer sereinement. Cette option est disponible, soit avec la pose de la station multimédia Pioneer (1342€), soit avec l’ajout du Pack Confort (qui inclut également l’airbag passager, le régulateur de vitesse Cruise Control, le verrouillage centralisé à distance de la porte cellule, la porte d’entrée Hartal Premium XL et le système de chauffage route avec le détendeur de sécurité CPU Topton), d’un coût estimé par le constructeur de 3449€.

Un habitacle aéré et spacieux

Le marché français privilégie toujours autant les agencements avec comme base simple un couchage en format lit central. Pour ce Lyseo TD744 Classic, le constructeur prend la tangente pour se montrer plus original et innovant.

Dans son ambition de développer son art de vivre #BienChezSoi, Bürstner se montre minutieux sur de nombreux détails. L’idée de base est de vous faire ressentir des sensations se rapprochant le plus possible de celles que vous ressentez chez vous. A l’intérieur, le premier constat vient de cette sensation d’espace qui se dégage de l’habitacle. Avec une hauteur sous plafond de 2m05, même une personne de grande taille s’y sent bien. D’autant plus  qu’avec un plancher plat de l’avant à l’arrière, les « dangers » liés à la présence classique de marches intérieures sont réduits.

Sur ce profilé, Bürstner opte pour un habitacle sans lit fixe, sans chambre définie donc. Le schéma proposé nous plait beaucoup pour plusieurs raisons. A l’avant, on retrouve un  espace salon assez classique, idéal pour y prendre le petit déjeuner. La sensation d’espace est réelle notamment grâce à la hauteur sous plafond. Point sans doute gênant de ce profilé, il n’affiche que deux couchages, donc, pas de lit de pavillon au-dessus du salon avant. La dinette peut accueillir quatre à cinq convives en tout.

Le salon arrière est une excellente idée. On s’y sent comme à la maison, #BienChezSoi

L’espace salon est attenant à la kitchenette. La séparation se remarque grâce à la discrète colonne à LEDS, l’un des signes que le constructeur joue habilement de toutes les possibilités d’éclairages directes ou indirectes pour offrir une ambiance plus sereine à l’ensemble de son habitacle. La kitchenette adopte un positionnement en L. Si elle est spacieuse et dispose de nombreux rangements très utiles et pratiques d’utilisation (comme, par exemple, le porte-épices mural), nous regrettons tout de même que le plan de travail ne soit pas optimisé comme il aurait pu l’être. La présence du réfrigérateur 145l, juste à côté de la cuisine (et non en face) nous plait et nous semble plus pratique à l’usage.

Afin de gagner des centimètres pour le grand espace arrière, Bürstner opte pour une salle d’eau tout-en-un où on retrouve une cabine de douche tout de même indépendante. Cette dernière ne manque pas de hauteur mais reste un peu juste au niveau de la largeur pour les personnes de corpulence plus forte que la moyenne.

Le clou du spectacle se trouve bien sûr à l’arrière. Une porte coulissante sert de séparation entre les espaces. A l’arrière, le constructeur présente un salon arrière avec une grande banquette spacieuse et très confortable en L. L’ambiance est y est très apaisante, notamment grâce aux trois grandes entrées de lumières sur les parois latérales et arrière du profilé. Ces puits de lumière peuvent être atténués grâce aux rideaux plissés. Si les rangements ne manquent pas (placards de pavillon, colonne latérale), cet espace abrite surtout un lit de pavillon deux places à commande électrique aux dimensions très généreuses (200×155). Une fois descendu, ce couchage propose un confort nocturne de très bonne qualité grâce à son matelas en mousse coulée à froid.


Notre avis

Voici un profilé original, c’est déjà un atout à nos yeux. On ressent chez le constructeur une envie bien réelle de transformer les anciens habitacles austères en nouveaux intérieurs modernes, contemporains et confortables. Le rendu esthétique vaut le coup, y compris en finition Classic. Le salon arrière proposé par ce Lyseo TD744 est une réussite. On aime beaucoup la sensation d’espace qu’on ressent à l’arrière comme à l’avant du véhicule. Avec un positionnement tarifaire sous les 60.000€, ce profilé peut trouver son public.


Les +

  • Qualité de fabrication
  • Bonne isolation
  • Agencement original
  • Le salon arrière
  • Confort des assises et du couchage
  • Ambiance général
  • Hauteur sous plafond
  • Les éclairages
  • Double-plancher technique isolé et chauffé
  • Sol plat

Les –

  • Seulement deux couchages en série
  • Plan de travail en cuisine
  • Largeur de la cabine de douche pour les personnes corpulentes

Les notes ECC

  • Construction                                              7,5/10
  • Association porteur/cellule                        7,5/10
  • Confort de conduite                                   7/10
  • Confort à l’étape                                        8/10
  • Salon                                                         9/10
  • Cuisine                                                      7/10
  • Chambre                                                    –
  • Equipement                                               7/10
  • Salle d’eau                                                7/10
  • Rapport qualité/prix                                   7,5/10

Note totale                                                       67,5/90

 


Fiche Technique


Porteur

Porteur                             Fiat Ducato

Motorisation de base    2.3l 130ch

Normes                            Euro 6

Réservoir                         90l


Dimensions/Poids

LxlxHxH.I. :                      7.49×2.30×2.95×2.0

Empattement                   4.30m

C.U. :                                418kg

PTAC :                              3500kg


Places

P.A. :                                 8

P.C.G. :                             4

Couchages                       2

Place repas                      5


Equipement

EP/EU :                           120/90l

Gaz :                               2x13kg

Réfrigérateur :                 145l AES

Cuisine                            En L, 3 feux

WC :                                À cassette extractible

Chauffage :                      Truma C6

Batterie cellule                 1x95aH


Couchages

Lit de pavillon                   200×155


Prix                                       à partir de 58.590€


Retrouvez l’ensemble du catalogue de Bürstner sur son site internet : www.buerstner.com/fr/

 

5 réponses
  1. François Xavier Demoury
    François Xavier Demoury dit :

    Se sentir comme chez soi c’est bien mais la philosophie du camping car selon moi, c’est justement de se couper des habitudes aussi bien confort que télévisuel. L’aventure et les rencontres sur mon parcours sont pour moi essentiel. Pour moi aucun intérêt ce véhicule!

    Répondre
    • Esprit Camping Car
      Esprit Camping Car dit :

      malheureusement (ou heureusement, c’est selon l’avis de chacun), se sentir bien chez soi, beaucoup de camping-caristes le réclament. Pour discuter souvent avec nombre d’entre eux, la majorité de mes discussions s’orientent ainsi, sur un besoin de retrouver beaucoup de confort comme à la maison. Le besoin d’avoir la télé, de l’espace, du confort, etc… ça ressort vraiment souvent. Est-ce bien ou mal ? Personnellement, je ne suis pas juge, j’estime juste qu’il faut être heureux dans son camping-car.

      Répondre
    • François Xavier Demoury
      François Xavier Demoury dit :

      Esprit Camping Car Tu sais le confort comme à la maison; lorsque les camping cars arrivent sur une aire, la première chose qu’ils font avant de dire bonjour et de se mettre sur cales, c’est d’abord règler leurs paraboles. Le soir venu, ils sont généralement sourds, ils mettent le son assez fort pour que l’on puisse suivre l’émission en direct sans l’image. Imagines si ton voisin regarde une autre chaîne, c’est la cacophonie. C’est du vécu, voilà pourquoi j’aime aller ailleurs en “sauvage”. Mon intention d’acheter un petit fourgon camping car est de plus en plus présente dans ma tête pour me garer sur des parkings désertés par ces maisons comme à la maison.

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.