Comme tous les constructeurs européens, Benimar a pu réouvrir son unité de production afin de relancer la machine début mai. L’arrêt de la production a porté un gros coup au constructeur qui bénéficie d’une très belle cote de popularité dans l’Hexagone.

Mais, à l’image d’une très grande majorité de la profession, la firme espagnole se montre plutôt optimiste pour le futur comme en témoigne Franck Willié, le directeur commercial de Benimar : «Nous restons optimismes et pragmatiques car nous sommes convaincus que notre domaine d’activité sera un des plus résistants dans le secteur du tourisme. Le camping-car est le mode de tourisme idoine pour la période actuelle ( « le voyage en étant comme à la maison »)».


Franck Willié, le directeur commercial de Benimar a accepté de répondre à nos questions :

Esprit Camping-Car : Pour Benimar, quel impact a eu cet arrêt forcé de la production ?

Franck Willié : La production Benimar a été arrêtée de mi Mars à début Mai. L’équipe administrative a continué à fonctionner en télétravail car quelques clients sont dans des pays sans un confinement important. Et nous voulions être près de nos concessionnaires pendant cette période critique. On a une équipe assez jeune et dynamique chez Benimar, capable de s’adapter rapidement à cette situation

ECC : Comment voyez-vous les prochains mois pour le marché du camping-car ?

FW : Je suis assez optimiste pour le marché du camping-car. C’est à la mode (la TV nous aide bien à ce sujet) et c’est adapté à la situation actuelle. Nous sommes convaincus que notre secteur d’activité sera un des plus résistants dans le secteur du tourisme.

ECC : Est-ce que la crise liée au COVID-19 pourrait avoir un impact sur la présence de Benimar pour les grands salon de fin d’année comme Düsseldorf ou Le Bourget ?

FW : Pour l’instant, Benimar prévoit exposer ses camping-cars sur tous les salons qui seront maintenus en Europe. Je pense qu’on doit continuer à exposer nos produits pour les faire connaître avant tout aux futurs primo-accédants.

ECC : Comment adapter la production avec les contraintes sanitaires à respecter ?

FW : En ce qui concerne notre production, nous avons réduit le nombre de travailleurs (intérimaires) dans l’usine afin de respecter les conditions sanitaires en Espagne. Actuellement, nous tournons à 60% de notre capacité en fabricant d’abord les Benimar vendus à client final. Nous sommes capables de nous adapter rapidement si le marché reprend dans quelques semaines. Par ailleurs, nous notons des demandes des pays du Nord et le l’Est de l’Europe. Des signaux semblent aussi positifs en France. Nous devons encore attendre de voir comment va réagir l’Espagne qui reste assez confinée dans les grandes villes.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.